• jeu. Fév 9th, 2023

USA : décès de Fred White, batteur du groupe Earth, Wind & Fire

Ecole d'arts

Byecole d'arts

Jan 5, 2023

Le batteur américain Fred White, du groupe de funk Earth, Wind & Fire est décédé à l’âge de 67 ans, ont annoncé lundi son frère et un ex-membre de la formation musicale.

Né en 1955 à Chicago (Illinois, nord), Fred White avait commencé très jeune à jouer de la batterie. Au cours de sa carrière, il a remporté six Grammy Awards avec le légendaire groupe de funk formé en 1969 par son frère, Maurice White, disparu en 2016.

“Notre famille est attristée aujourd’hui par la perte d’un membre de la famille incroyable et talentueux”, a écrit un autre de ses frères, Verdine White, dans une publication sur Instagram, rappelant qu’il avait eu _”des disques d’or dès l’âge de 16 ans !”_Verdine White, vocaliste, percussionniste et bassiste du groupe, n’a pas dit comment ni où son frère est décédé.

Earth, Wind & Fire a rapidement connu la gloire dans les années 1970, devenant l’un des premiers à faire tomber les tabous raciaux dans la pop et a connu un immense succès aussi bien au sein de la communauté blanche qu’afro-américaine.

Animé par sa section de cuivres, les Phenix Horns, et réputé pour ses performances énergiques et grandioses sur scène, le groupe gagne en popularité après son passage chez Columbia Records, alors dirigé par Clive Davis.

En 1979, le groupe a été la première formation afro-américaine à se produire à guichets fermés au prestigieux Madison Square Garden de New York.

Fred White était déjà un batteur accompli, jouant pour Donny Hathaway, avant de rejoindre Earth, Wind & Fire au milieu des années 1970. Associé au batteur et percussionniste Ralph Johnson, la section rythmique du groupe est serrée et entraînante et prépare le terrain pour que des chansons comme “Boogie Wonderland” et “September” deviennent des succès instantanés.

Sur la page Instagram officielle du groupe a été publiée une vidéo de White exécutant un solo de batterie lors d’un concert en Allemagne en 1979 accompagnée du message “Repose dans l’amour”. Il a ensuite travaillé avec d’autres artistes, dont la chanteuse de soul Deniece Williams.

White, en tant que membre du groupe Earth, Wind & Fire, a été intronisé en 2000 au Rock & Roll Hall of Fame, panthéon américain du rock et de la musique populaire.

La formation s’est illustrée par ses chansons mais aussi par ses spectacles remplis d’énergie, rythmés par une forte présence de cuivres et une kalimba, un instrument à percussion africain fait de lamelles métalliques.

Sans avoir jamais complètement quitté la scène, le groupe a connu un regain de notoriété après l’élection du président Barack Obama, qui l’avait invité parmi les premiers artistes à se produire après son entrée à la Maison Blanche en 2009. La chanson “Got to Get You into My Life” du groupe figurait sur la première liste de lecture Spotify du président Obama.

La période la plus faste du groupe a commencé avec l’album “That’s The Way of The World” en 1975 et s’est poursuivie pendant le reste de la décennie. Parmi les autres succès, citons “Serpentine Fire”″Shining Star” et une reprise de “Got to Get You into My Life” des Beatles.

 

Source : africanews avec AEP

Laisser un commentaire