• sam. Oct 1st, 2022

DJAUST POUNGA, L’ARTISTE COMÉDIEN

Ecole d'arts

Byecole d'arts

Fév 9, 2022

Bonjour, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?
Je suis Djaust POUNGA, Artiste humoriste, comédien et directeur artistique d’un Comedy club. Parle-nous de tes débuts dans la comédie. Je fus un grand fan du stand Up, un style d’humour créé aux usa et existant maintenant partout dans le monde. En effet, je suivais beaucoup les séries télévisées Comic, comme le ‘’Prince de Bel Air’’ de WILL SMITH et autres. C’est dans ce type de série, que j’ai eu l’observation sur le sens de l’humour et je commençais à m’attacher à cette passion.
Lorsque l’on te dit BRAZZA COMEDY SHOW, quelle est l’image qui te vient à l’esprit ?
Plein de souvenirs, des bons moments, une famille et beaucoup de délires sur le partage de l’humour.
Quelle relation gardes-tu avec tes anciens partenaires ?
De très bonnes relations, d’où je n’hésite pas aujourd’hui à les invités sur le plateau du Seka Comedy, un plateau auquel j’ai la main mise sur toute la programmation artistique.
Directeur artistique de SEKA COMEDY, qu’est ce qui justifie ton depart au sein du BRAZZA COMEDY SHOW ?
Je ne suis jamais parti du Brazza Comedy Show, et je n’ai jamais signé un contrat ou une collaboration avec le Brazza Comedy Show. Le rythme de ma carrière en passant d’artiste amateur à un artiste professionnel aujourd’hui était un long parcours d’expérience qui m’a permis de me faire découvrir sur le plan national et international et qui par la suite m’a conduit vers le show-business : Contrat de management, de collaboration et bien d’autres.
Monsieur le Directeur artistique, parle nous du Seka Comedy club. Créer par son fondateur M. Eric Kabasi (manager artistique), le seka Comedy club, est un plateau d’humour qui existe en France. Ce Comedy club, permet aux artistes de tout niveau et de partout de venir rôder leurs sketchs sur une vraie scène, un vrai public et aussi se faire promouvoir. Le seka Comedy club, a été mis en place en République du Congo sous ma direction en tant que Directeur Adjoint et sera aussi bientôt mis en place en RDC, mais aussi partout sur le continent africain dans un seul but, promouvoir et valoriser la culture africaine.
Quels sont les artistes qui peuvent être acceptés ou encore prester au Seka Comedy club ?
Le seka Comedy club n’a pas de frontières entre les artistes et sa scène. Avec un œil artistique et professionnel, j’observe et je déniche les talents pour leurs faire saisir cette belle opportunité. Car, le seka Comedy club, est observé par plusieurs producteurs et managers artistiques en France et ailleurs.
Avec Seka Comedy club, que pouvons nous attendre comme surprise ?
De très grandes surprises, qui vont réveiller la culture africaine et Congolaise, et qui toucheront forcément les autorités affiliées au ministère de la Culture. Sans pour autant oublier, la population, car de nombreux talents, seront mis en lumière. Djaust POUNGA.
Parle-nous de ton premier show. Ma première scène était à l’espace Ouzo, en ville sur Mandela avec le lancement du Brazza Comedy show.
Que gardes-tu comme souvenirs ?
Un bon public, une belle scène, ce jour-là et surtout des éclats de rire.
Aujourd’hui, professionnel, penses-tu aussi à un centre de formation en comédie ?
Oui, j’ai déjà pensé à mettre en place une structure en ce sens. Mais j’ai dû prendre mon temps, afin d’étudier la chose pour qu’elle soit bien organisée et professionnelle.
Quels sont les projets de l’artiste, Djaust POUNGA ?
Un one-man-show (spectacle d’une heure sur scène) en préparation pour bientôt.
Selon Djaust POUNGA, comment reconnaître un bon humoriste ?
En tant que professionnel, je reconnais un bon humoriste par ses réflexes comiques, sa rédaction et surtout par les procédés humoristiques qui sont la base de toute chose dans le stand Up.
Un mot à tous ceux qui aspirent à être humoriste ?
D’oser, qui ne tente rien, n’a rien. Un mot à tous ceux qui aiment la comédie Le Rire est le seul remède qui maintient une bonne santé, n’hésitez pas à rire de toutes les situations drôles qui se présentent à vous pour la bonne humeur.
Nous sommes en période de crise sanitaire due au covid-19, quel regard as-tu de la situation ?
Un regard très émotionnel suite aux nombres de décès connus dans le monde à cause de cette crise sanitaire, et je lutte contre ce virus du Covid-19, tout en mettant en pratique les gestes barrières et je rappellerai également aux gens autour de moi d’être toujours prudent. Parle-nous de ton intégration, car nous savant bien que tu n’as pas grandi au Congo. Fils d’ancien Diplomate, à l’âge de 5 ans Djaust POUNGA quitte le Congo pour l’Algérie par le biais de son père qui fut Diplomate (consul à l’ambassade du Congo en Algérie). Après avoir passé 5 ans en Algérie, L’humoriste se rend en France à Rouen où il grandit dans le quartier de Bondeville. Quelques années plus tard, il fait un retour au pays, pour découvrir à nouveau sa terre natale et décide donc de s’intégrer à nouveau.

Laisser un commentaire