• mar. Juil 23rd, 2024

Magazine socio-culturel

l'arc-en-ciel culturel

MARINA, LA DEESSE

Barthel Pandzou

ByBarthel Pandzou

Juil 5, 2023

Ecole d’art : bonjour, pouvez-vous, vous présenter à nos lecteurs ?
Bonjour, Je suis Marina, la déesse artiste chanteuse de nationalité congolaise.
Parlez nous de Marina la déesse, pourquoi la déesse ?
Quand je grandissais, mon grand frère me disait que j’avais une beauté de Déesse et quelques années plus tard, avec la musique, il me fallait un nom de scènes, je me suis dit qu’il etais plus facile de prendre LA DEESSE, au lieu d’aller loin d’où j’ai pris LA DEESSE et j’ai ajouté mon prénom, ce qui nous donne Marina la déesse.
Parlez-nous de vos débuts dans la musique
J’ai débuté à l’église fepaco, j’étais choriste. Après je me suis lancé dans la musique comme danseuse à Pointe-Noire, à l’époque j’etais dans l’orchestre « impact sonore » et c’est en 2014 que j’ai pu finalement créer mon orchestre qu’on appelait Mira universel.
De la danse au chant, comment s’est passé la transition ?
Cela s’est très bien passé, car tout comme j’aime le dire l’album de la danse n’existe pas, pour parler Album il faut la voix, d’où il fallait chanté.
Mira universel, pourriez-vous nous parler de cette aventure ?
J’ai vraiment passé de très bons moments avec mes artistes, ils m’ont accompagné durant 3 ans. ensuite je suis parti en Afrique du Sud où j’ai passé 2 ans.
À mon retour au pays (République du Congo) j’ai travaillé avec un groupe d’accompagnement et plus tard, précisément le 04 novembre 2022 , j’ai adhéré à l’orchestre Eloko ya peuple, où j’exerce ma passion .
Quel regard portez-vous sur la musique Congolaise ?
en ce qui concerne la musique congolaise, ne peut plus en parler, car elle se porte très bien, surtout avec la nouvelle vague de jeunes d’artiste qui arrivent à défendre valablement la musique au niveau du Congo, malheureusement je suis la seule chanteuse qui garde encore les vraies valeurs de la musique qui nous ressemble, la rumba .
Beaucoup ne savent pas, la rumba est un style riche en rythme et mélodie si bien que beaucoup ignorent encore
ce qui est quand même bizarre c’est qu’il y a des gens
qui parfois ne cessent de me demander de changer
de style de musique, mais je leur réponds que la rumba
c’est le style qui m’a donné la possibilité de chanter
dans plusieurs styles, car chanter avec un instrument
de musique comme la guitare donne plus de
possibilités en musique.
Marina, la Déesse, est elle célibataire .
Alors, je suis mère de deux (2) filles, mais encore célibataires,
j’ai un partenaire, mais je vis seul avec mes
enfants.
Un conseil aux artistes musiciennes de la République
du congo?
Nous les femmes, nous avons beaucoup de travail, la
route est encore longue, ne baissons pas les bras. Apprennez
a chanté avec un instrument de musique en
particulier la guitare ou encore le piano. la musique
c’est aussi le live, pas seulement faire des chansons au
studio avec beaucoup d’effet ( autotune) après c’est
pour se vanter, « je suis grave », non et non, chanter,
faites les lives.
Leur maman est là je travaille toujours pour eux c’est
une nouvelle année qui est en train de commencer il
y a beaucoup de surprises je vous aime beaucoup et
une bonne année à tous
Un mot aux amoureux de la musique ?
Marina la déesse vous demande plus de soutien, financié,
moral, spirituel. j’attends vos conseils et remarques,
c’est important pour moi, rester connecté
car les bonnes choses arrivent.

Laisser un commentaire