• mar. Juil 23rd, 2024

Magazine socio-culturel

l'arc-en-ciel culturel

MYRIAM KONTÉ CHANTE

Ecole d'arts

Byecole d'arts

Juil 5, 2023

On la découvre pour la première fois à l’âge de 7 ans, lors d’une répétition de la chorale de son église où elle interprète avec brio un solo qui sera repris plus tard par plusieurs chanteurs. Son amour pour la musique ne cesse de croître ; Myriam Konté intègre la chorale où elle va chanter pendant 7 ans.
Deux ans plus tard, elle croise le chemin de deux (2) dames : Mme Anicet et son amie Mme Amandine Duclos qui vont contribuer largement au succès de sa réussite.
Plus tard, elle rencontre Mr Hermès le soliste et Président du groupe polo vovo, qui va l’aider à parfaire son art. Mais c’est surtout avec M. Patrick Bikoumou, Président du groupe Conquering Lion, qu’elle va atteindre l’apogée de son art, après avoir été recrutée par ce dernier.
Et quand en lui demande d’où lui viennent ses inspirations, Myriam Konté répond modestement : « Elles me viennent de la part de Dieu ». Et elle ajoute qu’elle n’a pas de modèle.
Ce talent africain a de bonnes relations avec d’autres artistes, et pense tout de même à faire des futuring avec certains d’entre eux à l’instar de Fredy Massamba, BIZ ICE, Teddy Benzo, Spirita…
Avec des titres comme : je serai là, Nsangu zi wakané et mon photographe ; Miriam KONTE s’affirme à travers ses chansons, elle souhaite que ses fans se retrouvent. « Avec mon tout dernier titre : mon photographe *, je vous assure, c’est une vraie tuerie pour les amoureux de la rumba, reggae et pop, car dans cette chanson mon ingénieur de son que je salut en passant s’est arrangé à ce qu’il y est plusieurs styles et sonorités pour la bonne vibe des mélomanes du monde »
La chanson «nsangu zi est une prière, une prière de lamentation que les chrétiens utilisaient beaucoup dans les années 97/99 suites aux nombreuses guerres qu’il y a eu à Brazzaville

Laisser un commentaire