• sam. Avr 20th, 2024

Passi, un retour aux sources dans la peau d’un chef !

Ecole d'arts

Byecole d'arts

Fév 1, 2023

Son EP « Afro », avec un feat, entre autres, de Roga Roga, sonne le retour discographique de Passi sur le pont qu’il n’a de cesse de créer entre France et Afrique. Rappeur, producteur, acteur, réalisateur, Passi est assurément un artiste complet et la pierre angulaire du rap afro !

 

Avec un demi siècle au compteur sur son bulletin de naissance délivré à Brazzaville, Passi serait-il un rappeur devenu « Has been » comme certains le prétendent ou, pour d’autres dont la mémoire n’a pas flanché, la statue indéboulonnable du rap afro et francophone ?  Quoiqu’ayant donné l’impression d’avoir quelque peu disparu des radars,  le fondateur de ministère A.M.E.R  reste l’un des précurseurs du rap français au même titre que NTM ou IAM.  Il faut encore se souvenir de « Bisso na bisso », un album certifié double disque d’or et récompensé en 1999 par trois Kora Awards dont le Kora du meilleur groupe africain remis par Nelson Mandela en Afrique du Sud.  Depuis, et malgré de nombreuses expérimentations musicales, jamais l’artiste n’aura retrouvé le fulgurant succès de ses débuts et le fil s’est distendu avec son public jusqu’à plus ou moins rompre à l’aube du XXIe siècle. Allez, « Laisse parler les gens », « Face à la mer » auront cependant été des hits quand bien même ils n’auront pas séduit les afficionados du rap.

Qu’à cela ne tienne, l’homme ne sera jamais resté les bras croisés, virevoltant entre  moult projets dont les compilations « Dis l’heure 2 ». En ce début d’année et entre Congo, France, Ghana et Nigeria, l’homme nous délivre un EP sept titres « Afro »  et s’apprête à faire son come back sur scène, le 1er février, au Point Ephémère à Paris pour tenter de reconquérir ce public qui semble ne plus avoir les yeux de Chimène pour Double S (surnom de Passi). L’actualité musicale du 242 n’aura naturellement pas manqué de s’attarder sur le titre  « Mon africaine »  feat Roga Roga  issu de ce nouvel opus !  A rembobiner la biographie de Passi, rien de surprenant d’ailleurs et échange de bons procédés, chacun se souvenant d’une collaboration en 2011 entre ces deux piliers de la musique congolaise qui avaient mêlé leurs voix sur le titre « Congo United » figurant sur l’album « Sorcellerie » (Kindoki) de Roga Roga & Extra Musica.

Comme on n’échappe pas à ses racines profondes, Passi est revenu goûter du pays en juin dernier et le retour de Passi Balende sur son sol natal aura notamment défrayé la chronique avec le tournage par une équipe de Canal + du 6e numéro de la série documentaire  « Mon Odyssée Africaine » où Passi nous guide aux quatre coins du 242. Retour aux sources sous l’œil des caméras, road trip à travers le Congo, de Brazza à Pointe-Noire en passant par Ngabé ou encore Sibiti, fête de la musique, animation d’une master class sur les métiers de la musique, projection en avant-première à l’Institut français du Congo du film « Le Prince », où Passi joue le rôle d’un diamantaire congolais éperdu d’une femme allemande, et des projets plein la tête ! Entre autres projets, un long métrage, une comédie  entre France et Congo, pour laquelle il souhaiterait engager quelques acteurs congolais.  Pour le plaisir des anciens, le clap de fin de la longue et riche carrière de « Son Altesse »  ne semble pas pour demain !

 

https://www.adiac-congo.com

Laisser un commentaire