• sam. Avr 20th, 2024

U’Sam, un pianiste converti en chanteur gospel

Ecole d'arts

Byecole d'arts

Juil 7, 2023

Le piano, instrument de prédilection de l’auteur-compositeur et arrangeur congolais U’Sam, a servi de pont à cet artiste pour permuter au chant gospel depuis le début de l’année 2023. Il a ainsi sorti son tout premier album intitulé « Jésus je t’aime », disponible sur les plateformes de téléchargement depuis le 25 février dernier. Au lieu de demeurer en arrière-plan sur la scène musicale en tant que pianiste, U’Sam a décidé d’évangéliser à travers le chant et, « Jésus je t’aime » en est l’exemple dit-il.

Ulrich Samba à l’état civil et U’Sam dans le monde musical, a reçu Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur en 2003. Juste après cette conversion, il a commencé à servir son maitre à travers le piano, aux côtés des « élus du christ », « jeunes hommes de la joie », tous, groupes gospels au sein de l’église Armée du Salut à Brazzaville.
Peu après pour des raisons professionnelles, il s’en va s’installer à Pointe-Noire, ville économique de la République du Congo, dans laquelle il a évolué toujours en tant que pianiste au sein du groupe gospel salutiste « les héritiers du père » et du groupe d’adoration divisionnaire entre 2006 et 2017.

Et, son amour pour le chant a été déclenché en 2020 pendant la période du confinement à cause de la pandémie Covid-19 au cours de laquelle, il a eu l’inspiration de composer une chanson pour célébrer la fête de pâques.
Ainsi, au fil des années, il a développé ce talent longtemps enfui en lui en lançant officiellement sa carrière solo en 2023.
‘’Jésus Je T’aime’’, un album riche en sonorités.

C’est au cours d’une conférence de presse tenue le 25 février 2023 à Pointe-Noire que l’artiste U’Sam a présenté aux mélomanes son album ‘’Jésus je t’aime’’.
Un album de 12 titres au total avec diverses sonorités modernes et folkloriques comme la rumba, le zouk, le RNB, le slow et bien d’autres.
Sur les 12 titres, quatre (4) clips ont déjà été réalisés par GG Records dont deux (2) sont disponibles sur la chaine youtube U’sam.
Dans cette œuvre musicale, l’artiste a préféré chanté en français, en lingala et en anglais, une manière de valoriser les langues nationales et de faire passer les messages de paix, de victoire, d’assurance non seulement au niveau continental mais aussi international.

Dans cet album on y retrouve des titres : molimo, all in all, merci, Jésus mon amour, Jésus je t’aime, na lingui yo ; la liste n’est pas exhaustive.
Pour U’Sam, l’album « Jésus je t’aime »représente une expression d’amour et une étape d’enseignement de sa conversion au christianisme. C’est aussi un témoignage de gratitude pour les bienfaits de Dieu dans sa vie et il a voulu édifier les chrétiens et les athées à travers les messages multiformes qu’il y véhicule.
La question d’amour n’est pas à prendre à la légère à en croire l’artiste, « en réalité, il faut observer un certain temps d’apprentissage et de connaissance de la cible avant de lui dire je t’aime. Le Christ avec moi, c’est une histoire de 20 ans, il a fait de merveilles dans ma famille, à mes parents et à ma personne ».
« En tant que chrétien, j’ai appris que Jésus s’était donné à la croix en offrande expiatoire pour porter nos péchés, c’est une marque d’amour », a-t-il rajouté.

Pourquoi les 12 titres de l’album ?

U’Sam déclare: « le prophète Elie avait érigé l’autel à l’Eternel avec 12 pierres qui représentent les douze tributs de Juda. Et, Dieu nous a convaincu de composer cet album de 12 titres en nous inspirant de ces tributs, c’est une offrande que j’offre à l’Eternel ».


L’album « Jésus je t’aime » a été coproduit avec la maison de production audiovisuel service (AVS), représentée par Charrel Le Judicieux. Ce travail acharné de production de cette œuvre n’est donc pas un effort personnel de l’artiste.
Pour une meilleure visibilité de l’album, U’Sam a procédé à un tour média à Brazzaville en avril 2023 en passant sur Vox Tv, DRTV International et sur Télé Congo.

Quel regard sur la musique gospel congolaise ?

Il y a encore du travail à faire pour relever le niveau du gospel congolais, a souligné U’Sam. L’artiste a quasiment un regard pessimiste sur la question :
« Je constate souvent que les musiciens gospels congolais se chargent de leur communication et des autres tâches qu’auraient pu faire les producteurs. Et du côté des producteurs, ils ne manifestent pas cette envie de collaborer avec les musiciens gospels tandis qu’il y des talents dans ce secteur et il n’y a pas de structures ou les programmes au niveau du ministère de l’industrie culturelle pour accompagner les initiatives des artistes gospels ».

La carrière solo de U’Sam, parsemée d’embuches
U’sam a passé plus de 20 ans à jouer au piano et à être en arrière-plan de la scène musicale. Bien qu’il s’est plongé dans sa carrière solo depuis le début de l’an 2023, il éprouve néanmoins des difficultés dans l’exercice de sa carrière musicale, entre autres, être à la fois à l’attaque et à la défense sur le plan musical.

Il passe son temps à tout faire en tant qu’artiste, compositeur, arrangeur, chanteur, et gère son planning entre studios d’enregistrement et séances de répétition avec son orchestre.
« L’artiste gère l’aspect technique et commerciale, et ça devient épuisant, au-delà de sa vie musicale, l’artiste pense aussi à se fixer sur sa vie professionnelle et familiale, le tout essouffle l’artiste. Si l’on avait des structures qui pouvaient gérer le côté production, l’artiste serait plus libre, à l’aise de vaquer à d’autres occupations et se concentrer sur sa performance », a-t-il conclu.
Par ailleurs, U’Sam sollicite éventuellement des accompagnements multiformes des opérateurs culturels et des personnes de bonne volonté pour la suite de sa carrière musicale et est libre à toute collaboration.

Concert live de U’Sam
Le 1er juillet 2023 à Pointe-Noire, U’Sam a livré son tout premier concert live pour faire connaitre au grand public son nouvel album « Jésus je t’aime ».Il a ainsi revisité la moitié des chansons de son album et a invité les mélomanes à continuer à consommer son album sur la plateforme shopamusic.

Ce spectacle a connu la participation des groupes gospel congolais comme les « ambassadeurs du Christ », « Yimbila Gospel Folk » et l’artiste musicien « Charrel Le Judicieux » qui par leur prestation ont égayé le public.
Venus de tous les coins et recoins de la ville de Pointe-Noire, les spectateurs ont passé des instants inoubliables de louange et d’adorations offert par U’sam ainsi que son orchestre.

A noter que, en tant qu’auteur-compositeur et pianiste, U’Sam a eu à collaborer avec plusieurs artistes et groupes gospel notamment, Légion d’adoration, Ligue du foyer divisionnaire de Pointe-Noire, les tambourinaires juniors du poste Centre-Ville de Pointe-Noire et il entend faire des featuring avec tout artiste gospel sur le plan national et international.

Marielle CHOCO

Laisser un commentaire